Le déjeuner du 15 août (Gianni di Gregorio)

Publié le par Ephedra

Nous sommes le 15 août, un jour a priori comme les autres pour Gianni, la cinquantaine, qui vit avec sa vieille mère dans un quartier populaire de Rome. Le quotidien de Gianni, c’est la mama, dont il s’occupe avec amour, patience et dévouement, entre deux verres de blanc au débit de boisson du coin.

 

Les fins de mois sont dures, les débuts aussi. Entre son ardoise à l’épicerie et les arriérés de charges qu’il doit au syndic, pas toujours facile de joindre les deux bouts. Aussi, quand moyennant quelques arrangements, un ami, puis un deuxième lui demandent de garder, qui sa mère, qui sa mère et sa tante pour le week-end, Gianni dit oui. L’appartement va alors accueillir quatre mamies en goguette, tout heureuses de se retrouver entre elles pour une petite parenthèse de fête.

 

Loin des poncifs régressifs sur les vieux qui retombent en enfance, Gianni di Gregorio nous présentent quatre vieilles dames aux allures de jeunes filles, qui jouent à se lire les lignes de la main, parlent de leurs amoureux, de leurs projets, et se redécouvrent une sociabilité. C’est beau, gai et léger comme un printemps romain.


Commenter cet article

L............uC 27/03/2009 19:35

Malgré toute ma francophilie... L'Italien, quelle belle langue!

Ephedra 28/03/2009 09:54


Completamente d'accordo con te, amico mio! ;-)