Du plaisir un peu masochiste de l’épilation à la cire

Publié le par Ephedra

Petite réflexion au sortir de l'institut de beauté, où je suis allée me faire épiler les jambes (il était dit que vous sauriez décidément tout des détails les plus palpitants de mon existence !). Technique employée : cire chaude, que l’on applique à la spatule sur la peau. On laisse légèrement durcir, puis l’esthéticienne applique une bande de tissu sur la cire, appuie dessus pour bien la faire coller... et l’arrache brusquement pour que le poil « vienne bien avec » et soit ainsi arraché.

 

C’est objectivement un peu douloureux. Pas comme une opération à cœur ouvert sans anesthésie évidemment, mais bon, ça fait un peu mal. Ou disons plus exactement que ce n’est a priori pas très agréable…

 

Et pourtant…

 

Ce soir, grande révélation : ce n’est pas très agréable, encore que… Si l’on est vraiment attentif, on se rend compte que toute l’opération n’est pas si désagréable que cela, loin s’en faut. Parce qu’entre deux arrachages brutaux de poils, il y a quand même l’application de la cire tiède sur la peau, et cette sensation de chaleur, associée à la douceur onctueuse de la texture, a carrément réussi à me donner la chair de poule !

 

En y réfléchissant un peu, je me disais qu'en réalité, il y a quelque chose de très pervers dans l’alternance douceur / douleur de l’épilation. Une perversion qui s’auto-alimente, puisque les sensations se renforcent l’une l’autre, la douceur de la cire rendant plus dure encore la douleur de l’arrachage, qui elle-même rend la douceur d’autant plus voluptueuse, etc.

 

L'épilation à la cire, ou comment transformer une banale opération de maintenance esthétique en expérience métaphysique !... ;-) 

Commenter cet article

Mademoiselle Coco 27/01/2009 22:57

Hmm je viens de passer ma soirée à faire ça, et je t'avoue que je n'y ai pris aucun plaisir grrrrr. Je t'envie !!!

Ephedra 28/01/2009 07:42


Ah oui, j'avais oublié de préciser ce "détail" important, mais tu as raison: je crois que la chose n'est possible que si c'est quelqu'un d'autre qui te fait la manip'!...